Coloration permanente ou semi-permanente : quelles différences ?

Coloration permanente ou semi-permanente : quelles différences ?

Réaliser une coloration de cheveux ne s’improvise pas : il faut bien choisir le type de coloration, la couleur souhaitée ou encore le professionnel le mieux adapté pour la prestation. Il est important de commencer par définir le rendu que vous attendez de cette coloration, puis de choisir le type de technique de coloration : permanente ou semi-permanente. Afin de vous aider à faire le bon choix, découvrez ci-après les différences entre ces deux types de coloration.

La coloration permanente

Comme son nom l’indique, la coloration permanente est un procédé définitif. Ce type de coloration permet d’obtenir une tenue inégalée grâce à l’oxydation de la fibre capillaire. Cela signifie-t-il que cette technique est nocive ? Non. Depuis l’évolution des procédés de coloration capillaire, les produits tels que la coloration Schwarzkopf Igora Royal contiennent aujourd’hui des soins et sont par ailleurs dépourvus d’ammoniaque, ce qui empêche l’oxydation d’agresser la fibre capillaire.

La coloration permet d’apporter de la vitalité, de l’éclat et fait briller les cheveux ternes et en manque de vie. Pour les professionnels, la coloration permanente est la technique idéale pour changer complètement de couleur de cheveux (par exemple pour passer du brun au blond et vice versa), mais surtout la plus efficace pour couvrir les cheveux blancs. À l’opposé de la coloration semi-permanente, elle nécessite des soins et des retouches moins fréquents pour maintenir la couleur. Les retouches sont en effet effectuées uniquement sur les racines.

Elle permet également de foncer ou éclaircir les cheveux naturels de près de 2 tons et demi. On ne lui connaît pas d’effet de « délavage » après chaque shampoing.

Coloration permanente ou semi-permanente : quelles différences ?

La coloration semi-permanente

Cette coloration est éphémère, elle s’estompe progressivement avec l’action des shampoings et peut faire apparaître des effets indésirables sur la couleur de vos cheveux au fur et à mesure des lavages et des soins. La tenue de votre coloration dépendra uniquement de l’espacement de vos shampoings.

Le résultat sera variable car il est également lié à votre santé capillaire. En effet, la couleur accroche surtout les cheveux sains. Il est alors nécessaire de réaliser très régulièrement des soins d’entretien de couleur afin de maintenir la même intensité. Après décoloration, ce type de technique permet de réaliser des effets de couleur pastel (bleu, rose, jaune, etc.). Elle couvre uniquement les premiers cheveux blancs. Si vous recherchez une forte couvrance, soit à partir de 30 à 40% des cheveux blancs, il est conseillé de recourir à une coloration permanente.

Que retenir ?

Pour changer de tête et de couleur, la coloration permanente est la solution la plus adaptée. Elle est possible grâce à l’oxydation, sans pour autant agresser le cuir chevelu grâce aux soins et à l’absence d’ammoniaque. Si vous souhaitez couvrir à 100% vos cheveux blancs, c’est la solution la plus recommandée. Pour les couvrir à 50%, optez plutôt pour une coloration semi-permanente. Ce type de coloration est adapté pour les envies de couleur passagères, car l’effet s’estompe progressivement au bout de 10 shampoings. Si vous souhaitez réaliser une couleur pastel par exemple, c’est l’option la plus adaptée. Dans les deux cas, n’hésitez pas à utiliser des soins pour cheveux colorés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *